Konstantin Velychko
Ostéopathe à Senlis
Konstantin Velychko
Ostéopathe à Senlis

Douleur

Le Syndrome de l'essuie-glace est une douleur du muscle Tenseur du Fascia Lata (TFL). Elle est très courante chez les sportifs. On la retrouve surtout chez les personnes qui pratiquent le basketball, le football, la course à pied ou encore le cyclisme etc... Pour faire plus simple : tous les sports qui nécessitent des flexions/extensions répétées des genoux. La pathologie se caractérise par une douleur sur le condyle externe du genou, souvent reproduite à la montée des escaliers, appuie unilatéral sur la jambe incriminée et bien-sûr la course à pied.

Anatomie

  • Origine : le muscle s’insère au niveau du bord latéral de la crête iliaque
  • Trajet : le Fascia Lata longe la face latérale de la cuisse jusqu’au genou
  • Terminaison : extrémité supérieure du tibia

 

Lors des mouvements de flexion/extension, le TFL fait des allers-retours sur le condyle externe du fémur, comme l’essuie-glace de votre voiture. Lorsqu’on fait une flexion de genou, le muscle glisse sur le condyle vers l’arrière. Lors d’une extension de genou, c’est le mouvement inverse qui se produit.

C’est donc ces mouvements répétitifs qui produiront à long terme une usure prématurée du tendon à l’origine de la douleur.

 

Cause de l'apparition de la douleur

Les causes de la douleur du Fascia Lata sont multiples :

  • Sursollicitacion : un surentraînement ainsi que des phases de repos trop courtes conduisent à l’irritation du muscle
  • Mauvais appuis : une pronation marquée du pied ou bien l’utilisation de chaussures pronatrices/usées
  • Entrainement sur une route bombée

Traitement de la douleur

Le rôle de l’ostéopathe dans le syndrome de l’essuie-glace est tout d’abord de s’assurer du bon équilibre du bassin et du membre inférieur douloureux. On doit rendre la mobilité aux zones pouvant influencer la cinétique et la statique du bassin et du genou. Le but final étant de diminuer les contraintes exercées sur le TFL.

Par ailleurs, en fonction du degré d’inflammation ainsi que de l’ancienneté du syndrome, on peut vous orienter vers un podologue ou encore un kinésithérapeute. Le podologue aura un impact sur votre posture grâce à des semelles orthopédiques qui vont corriger votre pied. Alors que le kinésithérapeute travaillera le muscle afin de le détendre.

Vous devrez évidemment arrêter ou diminuer la pratique sportive le temps de la guérison.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.